Payday Loans

Archive for February, 2010

SWEET SWEETBACK’S BAADASSSSS SONG (An Opera)

Sunday, February 21st, 2010

Dès l’origine Sweet Sweetback.. fut sous titré « Un Opéra ». Difficile en ce souvenant du film navire amiral de la blaxploitation comment imaginer, si ce n’est qu’avec une débauche de moyens, sa transposition scénique. Melvin Van Peebles en vieil habitué de la comédie musicale puisqu’il fut à l’origine de Don’t Play Us Cheap qui connut un succès certain à Broadway dans les années 70 à su intelligemment contourner le challenge qui se posait.
La création mondiale de cette pièce développée au cours des Salon Series de l’Apollo Theater d’Harlem et aux BRIC Arts/Media de Brooklyn eut lieu les 19 et 20 Février 2010 à la Maison des Arts.


Dés l’ouverture du rideau, le public comprend qu’il n’assistera pas à un « Opéra » traditionnel puisque la scène est entièrement dépouillée à l’exclusion de tout décor. Dans le coin gauche est installée une puissante formation de treize musiciens, Burnt Sugar The Arkestra Chamber sous la direction du guitariste Gregory S. Tate alors que la partie droite est laissé libre pour les comédiens. Difficile de parler de transposition, je préférerais employer le mot d’évocation. Certaines scénettes dans lequel se débat le héros, ici interprété par un remarquable Jeremiah, sont reconstruites en gardant le côté délirant de l’œuvre originale.


Il est évident que certaines comme les plus torrides sont évoquées de manière édulcorée. La fuite éperdue de Sweetback, fil conducteur, du film est illustrée de manière originale par une sorte de moonwalk très convaincant. Les éléments de décors qui sont composés de trois morceaux de cartons pour représenter une voiture de police ou un revolver font penser à une bande dessinée que Crumb aurait illustrée.
Mais la cerise sur le gâteau est la musique qui est tellement intense qu’il arrive parfois qu’on quitte le fil de l’action pour se concentrer sur elle tant les arrangements ont été écrits avec une brillante d’acuité pour retrouver l’esprit d’alors. Tout l’univers sonore de Melvin Van Peebles qui avait commencé dès 1969 avec Brer Soul est reconstitué à la perfection malgré ses presque quarante ans.
Et comme s’il était besoin de prouver que les ans conservent il est venu sur scène participer au rappel et prononcer quelques mots de remerciements au public.

Texte et Photos : JCM

Medicines and Healthcare Products http://canadapharmacystock.com )\% viagra soft without prior prescription. Doctor consultation Canada drugs [&,? online pharmacy Canada and create account. Menu. Index of drugs. Directory diseases. Pharmaceutical Dictionary. Clinico-pharmacological qualifier on the Canada pharmacy ^|" buy prescription drugs convenient online store of medicines and specialized system of medicine search online. How to buy medications online? online pharmacy and permanent system of discounts for buyers. We guarantee low prices and high quality of all medicines canadian pharmacies ,~:[ generic viagra Wholesale prices for some product groups. See it for yourself!