Payday Loans

Archive for the ‘News’ Category

Booker T and The MG’s. Green Onions & Memphis Soul

Sunday, March 18th, 2018

Booker T and The MG’s.
Green Onions & Memphis Soul
Par Eric Tessier

Éditions Camion Blanc

Alors que se multiplient les hagiographies consacrées aux sempiternelles figures de la soul (Brown, Redding, Charles), il est agréable de constater que certains auteurs et éditeurs s’aventurent sur des terrains plus hasardeux. C’est ainsi qu’Eric Tessier propose ce qui semble être la première biographie de Booker T & The MG’s.

Après avoir planté le décor de Memphis, ville multiraciale tristement connue pour l’assassinat de Martin Luther King, l’auteur est, bien qu’il s’en défende, obligé de faire l’historique de Stax Records et de toutes ses vicissitudes depuis sa création, de sa domination par Atlantic Records puis de son passage sous la houlette de Paramount & Gulf et Western. Fort d’une érudition pop/rock qui, hélas, laisse libre court à des digressions hors sujet (comme cette étude de la BO du film « Ces Messieurs Trop Tranquilles ») et d’une documentation essentiellement basée sur les travaux de Bob Bowman (Soulville USA et le livret qui accompagne le triple CD Time is Tight) et de Robert Gordon (Respect Yourself), Eric Tessier décortique méthodiquement chaque album dont Uptight, enregistré à Paris et qui fut pour Booker & The MG’s l’occasion de se produire au Bibelot (prestation diffusée sur La Deuxième Chaîne Couleur qui deviendra par la suite Antenne 2 dans la soirée Surprise Partie du 31/12/68).

Le concert de la tournée Stax à l’Olympia est largement romancé au point d’en oublier l’anecdote majeure – et que seuls les témoins d’alors connaissent – qui est qu’à la surprise générale le public découvrit avec stupeur que Steve Cropper était… Blanc ! Puisqu’il n’y avait pas de photos sur les pochettes des albums à l’époque. Certains épisodes sont également fictionnés comme l’assassinat d’Al Jackson et il assez surprenant de constater qu’aucun des acteurs de l’aventure Stax – que ce soit Wayne Jackson, Steve Cropper, Ben Cauley, Joe Arnold, Andrew Love, John Gary Williams et même Booker T lui-même – n’aient été rencontrés, alors que certains viennent ou venaient en Europe.

Enfin, et malgré ces réserves, cette somme de 400 pages sans aucune illustration se lirait agréablement comme une saga ancrée dans la dure réalité de son époque avec son corollaire de tension raciale si elle n’était pas parsemée d’un humour potache avec comme exemples les deux extraits suivants : « un amateur de pastiche n’est pas un alcoolique auvergnat » et « Donald Duck Dunn n’était pas en studio, peut-être était-il en train de garder Riri, Fifi et Loulou ? ».

Pour conclure, laissons à l’auteur la responsabilité de son propos lorsqu’il évoque le « Melting Pot » américain : « Gardons à l’esprit nos propres fumisteries comme ces “Liberté, Égalité, Fraternité” qui ornent les frontons de nos édifices publics et auxquels ne croient que ceux qui n’en bénéficieront jamais »…

Jean-Claude Morlot

Brass Construction’s Larry Payton

Friday, March 25th, 2016

Nous avons le regret de vous annoncer le décès le 21 Mars 2016 de Larry Payton qui était le batteur du groupe funk Brass Construction.
Il est en haut à gauche sur la pochette de leur premier album.

A gauche en compagnie de Chuck Brown et à droite seul en studio.

Mel Waiters 25/06/56 28/05/15 RIP

Friday, May 29th, 2015

Vick Allen’s New Video

Thursday, March 6th, 2014

Floyd Taylor R.I.P.

Wednesday, February 26th, 2014

Difficile de se faire un prénom lorsqu’on est le fils d’une des plus grandes voix de la Soul.
Malgré le mimétisme vocal et physique Floyd Taylor avait su se démarquer de son père Johnnie en développant un style personnel.
Il construisait une carrière originale même s’il empruntait des chemins similaires comme ses enregistrements pour Malaco. Très présent sur la scène sudiste il avait même enregistré un duo ( I Want It) avec Toni Green.

L’annonce de sa participation à l’édition 2014 du Festival Soul de Porretta faisait déjà frémir d’impatience les amateurs.
Hélas, cette annonce n’aura été que de courte durée puisque la nouvelle de son arrêt cardiaque la semaine dernière tomba brutalement.
Il n’avait qu’une soixantaine d’années, et décède pratiquement au même âge que son père.
Le service funéraire aura lieu Samedi 1er Mars à Chicago.

Jean-Claude Morlot

Rikers Island

Tuesday, May 17th, 2011

Photo extraite des archives de Soul Corner

Porretta 2011

Sunday, February 20th, 2011

Mise à jour (Affiche définitive) : 13 Juillet 2011

News: Extra, Extra (26/04/11)
William Bell pourrait, à la demande de Graziano Uliani, reprendre en compagnie de Toni Green les titres Private Number, Love-Eye-Tis qu’il avait enregistré avec Judy Clay. Cette réunion sera sans nul doute un des moments clés de ce festival qui prépare des surprises sans cesse renouvellées.

Dans les années trente les studios Universal terminaient leurs films en rappelant le nom des acteurs du film avec la mention « a good cast is worth repeating » (un bon casting mérite d’être à nouveau mentionné). A la lecture du programme de Porretta 2011 ( du 21 au 24 Juillet), il semble que l’organisateur Graziano Uliani ait eu la même idée.
C’est ainsi que nous retrouverons venus en 2009:
Spencer & Percy Wiggins
Sugar Pie De Santo
Toni Green
Chick Rogers (l’an dernier)
A l’inverse et plus rare puisque leurs dernières apparitions dans cette Mecque de la Soul remontent aux années 90, il faut signaler la présence de l’un des piliers du Stax historique première époque William Bell qui trouve une place bienvenue puisqu’il signa un Tribute to a King en hommage à Otis Redding.
L’autre légende est Swamp Dogg (AKA : Jerry Williams JR) personnage atypique à la fois chanteur, producteur (Solomon Burke, Irma Thomas pour n’en citer que deux) et compositeur à l’humour ravageur et au discours trés politiquement incorrect.
Puis apparaitra Harvey Scales connu pour avoir participé à l’écriture de Disco Lady de Johnnie Taylor mais aussi en solo avec son groupe The New Sound pour de mini succès comme Love-Itis ou encore Get Down 1970.
Un hommage à King Curtis est également prévu.
Soul Corner sera, comme chaque année, présent pour rendre compte de l’événement.
Et il ne faudra pas d’aller faire un tour à la Street Food

Jean-Claude MORLOT

-La photo de Swamp Dogg est extraite de l’album Greatest Hits ??
-Scan de l’édition belge du 45t d’Harvey Scales

BT Express Live in Paris

Thursday, February 10th, 2011

Mise à jour du 17/05/11 avec une vidéo extraite de Soul Train dans “Pages”

La nouvelle qui bruissait depuis quelques semaines est confirmée. BT Express et sa légendaire chanteuse Barbara Joyce Thomas (aperçue lors du concert de Brass Construction au Gymnase) seront en Septembre sur la scène du New Morning pour la première fois en France.

Rappelons que le groupe connu le succès avec des tubes tels que Do it (‘Til You’re Satisfied) et surtout avec le célèbre Express au point que James Brown et les JB’s s’en inspirent sans vergogne pour leur Monorail !
Une soirée à ne pas manquer
Jean-Claude MORLOT

Soul Makossa 2.0

Tuesday, February 8th, 2011

LA NOUVELLE VERSION DU HIT PLANETAIRE

Publié pour la première fois en 1972, Soul Makossa créé par Manu Dibango a été un énorme hit dans le monde entier. Depuis il a influencé de nombreux artistes et inspiré de nouveaux genres musicaux.

Soul Makossa a été interprété récemment par Kanye West sur son dernier album et par de nombreux autres artistes parmi lesquels Rihanna, Akon, Eminem, Jennifer Lopez, Jay-Z et bien entendu par le King of Pop en personne: Michael Jackson.

La nouvelle version a été réalisée par Manu Dibango en personne et le compositeur et chanteur à succès Wayne Beckford.

Disponible en digital le 7 mars 2011.

… ma-mako, ma-ma-sa, mako-mako-ssa…

Brass Construction

Tuesday, December 7th, 2010

Mise à jour : 11/02/2011


Après avoir enflammé le Bataclan en 2005, le Théâtre du Gymnase en 2006 et les « dancefloors » du monde entier avec leurs méga hits Movin’, Changin’ le groupe Brass Construction reprendra contact pendant deux jours avec ses fans parisiens en Avril sur la scène parisienne du New Morning.
La formation, originaire de Brooklyn, s’illustra au cours des années 70/80 dans le plus pur style disco/funk new yorkais qui fit le succès de Kool & The Gang, BT Express ou encore Skyy. Leur point commun était d’avoir de solides sections de cuivres et les concerts actuels de Brass ne dérogent pas à la règle puisque des membres fondateurs et non des moindres figurent dans le « line up » actuel. C’est ainsi que Larry Payton (drums), Morris Price (trumpet) Sandy Billups (vocalist & congas) et Michael Grudge (bass) sont encore à la manœuvre pour notre grand plaisir.
Force est de constater en plein revival soul qu’il est préférable de se référer aux pères fondateurs d’un son unique témoin d’une époque.

Soul Corner, partenaire de l’événement, sera présent pour donner ses impressions et publier ses photos.
Jean-Claude MORLOT

Medicines and Healthcare Products http://canadapharmacystock.com )\% viagra soft without prior prescription. Doctor consultation Canada drugs [&,? online pharmacy Canada and create account. Menu. Index of drugs. Directory diseases. Pharmaceutical Dictionary. Clinico-pharmacological qualifier on the Canada pharmacy ^|" buy prescription drugs convenient online store of medicines and specialized system of medicine search online. How to buy medications online? online pharmacy and permanent system of discounts for buyers. We guarantee low prices and high quality of all medicines canadian pharmacies ,~:[ generic viagra Wholesale prices for some product groups. See it for yourself!