Payday Loans

Archive for the ‘Soul’ Category

Pick of the Week

Saturday, July 7th, 2018


A écouter sans modération.
To be listened without moderation

The Billy Jones Band

Thursday, July 5th, 2018

The Billy Jones Band
Funky Blues & Southern Soul
Volume 1
Auto-produit

Surprenant parcours que celui de Billy Jones (né Theophilus Jones) qui a commencé sa carrière en tant qu’artiste funk faisant de larges emprunts à Prince (Purple Rain) ou encore les Ohio Players (Fire). Il a opéré depuis quelques CDs un changement radical en adoptant un style musical un peu plus conventionnel.
Il est un artiste complet chanteur au délicat phrasé  et guitariste au jeu agressif et incisif au point que certains journalistes américains considèrent qu’il pourrait être la relève de Buddy Guy. Également auteur, il a écrit et composé la moitié des titres de son album. D’entrée de jeu My Love Is Real s’affirme par la qualité de sa puissance de persuasion rythmique alors que le très rock Ready For Some Lovin’ donne au pianiste Corey Bray l’occasion de montrer son talent. Jamais à court d’inspiration Billy permet à sa guitare de se livrer à de pertinentes incursions dans Love Nobody Else jusqu’à devenir rugueuse, grasse et poisseuse dans un long solo à la manière d’Albert King sur Alligator Farm.
Côté reprise, la surprise est d’entendre deux titres peu habitués à ce genre d’honneur Man And A Half est interprété de manière très différente de celle de Wilson Pickett tandis que Can’t Let You Go est une relecture qui ferait presque oublier les Staple Singers. Et pour être tout à fait complet citons Chiseled In Stone qui respecte l’esprit du chanteur country Vern Gosdin.


Jean-Claude Morlot

Pick of the Week

Thursday, June 28th, 2018

Pick Of The Week

Friday, June 1st, 2018

New Hitbound Music from Willie Clayton

James & Black’s This Time

Friday, May 4th, 2018

James & Black
This Time
Magnet Records

Bruce James avait évoqué dans nos colonnes cet album enregistré aux studios Magnet de Bruxelles qui reprend pour beaucoup des titres interprétés lors des différentes prestations qui figurent sur le “live” chroniqué précédemment.
Il est très rare qu’un album live précède son presque équivalent studio. Cette démarche est intéressante car elle permet de se rendre compte du processus de création sur des titres rodés devant un public et d’évaluer le chemin parcouru pour atteindre une œuvre élaborée.
Un signe évident de cette élaboration est la disparitions des samples et des scratches largement utilisés précédemment au profit de musiciens et plus particulièrement du saxophoniste Jeroen Capens. C’est ainsi que Right On que j’avais qualifié de « mélodie pop sautillante sixties » prend un jour différent en devenant un titre influencé par le mouvement « Acid Jazz » à la manière des Brand New Heavies au point que le quotidien Libération l’a inclut dans sa « playlist » et qu’il ne serait pas surprenant que Radio Nova s’en empare.
This Time pourrait paraître comme un album festif dont Nothing Left To Do et NOLA seraient les locomotives, s’il n’y avaient les textes écrits par Bella Black. Sombres, pertinents, ils décrivent sa vision d’une Amérique et son lot de discriminations. C’est ainsi que Golden Boy dont le style est celui d’une bluette-agréablement soulignée par voix de baryton d’Alain Chenneviere- décrit une bavure policière commise -selon ses termes- par un « pig ». En un hommage à de nombreuses victimes innocentes Bella Black écrit dans la tradition de Billie Holiday et son célèbre Strange Fruits.

Jean-Claude Morlot

The Lost Tapes 3

Friday, April 20th, 2018

C’est au Midem 1987 (diffusé en prime time par TF1 non encore privatisée) que Rose Royce fit une apparition en France (si ce n’est la seule alors que le groupe tournait régulièrement en Angleterre).
Le succès de Car Wash en 1975 n’est certainement pas étranger à la présence du groupe dans l’enceinte prestigieuse du Palais des Festival de Cannes et ce sera le titre d’ouverture d’un mini récital d’une vingtaine de minutes où on pourra reconnaitre I Wanna Get Next To you et Wishing On A Star et Do Your Dance.
On retrouve Dans le line up le pilier Kenny Copeland alors que la chanteuse est Ricci Benson (ici en photo)

Le reste de l’émission consistait en un récital d’Al Jarreau et de James Brown alors en pleine gloire de Living In America


Jean-Claude Morlot

Pick Of The Week

Tuesday, March 20th, 2018

Booker T and The MG’s. Green Onions & Memphis Soul

Sunday, March 18th, 2018

Booker T and The MG’s.
Green Onions & Memphis Soul
Par Eric Tessier

Éditions Camion Blanc

Alors que se multiplient les hagiographies consacrées aux sempiternelles figures de la soul (Brown, Redding, Charles), il est agréable de constater que certains auteurs et éditeurs s’aventurent sur des terrains plus hasardeux. C’est ainsi qu’Eric Tessier propose ce qui semble être la première biographie de Booker T & The MG’s.

Après avoir planté le décor de Memphis, ville multiraciale tristement connue pour l’assassinat de Martin Luther King, l’auteur est, bien qu’il s’en défende, obligé de faire l’historique de Stax Records et de toutes ses vicissitudes depuis sa création, de sa domination par Atlantic Records puis de son passage sous la houlette de Paramount & Gulf et Western. Fort d’une érudition pop/rock qui, hélas, laisse libre court à des digressions hors sujet (comme cette étude de la BO du film « Ces Messieurs Trop Tranquilles ») et d’une documentation essentiellement basée sur les travaux de Bob Bowman (Soulville USA et le livret qui accompagne le triple CD Time is Tight) et de Robert Gordon (Respect Yourself), Eric Tessier décortique méthodiquement chaque album dont Uptight, enregistré à Paris et qui fut pour Booker & The MG’s l’occasion de se produire au Bibelot (prestation diffusée sur La Deuxième Chaîne Couleur qui deviendra par la suite Antenne 2 dans la soirée Surprise Partie du 31/12/68).

Le concert de la tournée Stax à l’Olympia est largement romancé au point d’en oublier l’anecdote majeure – et que seuls les témoins d’alors connaissent – qui est qu’à la surprise générale le public découvrit avec stupeur que Steve Cropper était… Blanc ! Puisqu’il n’y avait pas de photos sur les pochettes des albums à l’époque. Certains épisodes sont également fictionnés comme l’assassinat d’Al Jackson et il assez surprenant de constater qu’aucun des acteurs de l’aventure Stax – que ce soit Wayne Jackson, Steve Cropper, Ben Cauley, Joe Arnold, Andrew Love, John Gary Williams et même Booker T lui-même – n’aient été rencontrés, alors que certains viennent ou venaient en Europe.

Enfin, et malgré ces réserves, cette somme de 400 pages sans aucune illustration se lirait agréablement comme une saga ancrée dans la dure réalité de son époque avec son corollaire de tension raciale si elle n’était pas parsemée d’un humour potache avec comme exemples les deux extraits suivants : « un amateur de pastiche n’est pas un alcoolique auvergnat » et « Donald Duck Dunn n’était pas en studio, peut-être était-il en train de garder Riri, Fifi et Loulou ? ».

Pour conclure, laissons à l’auteur la responsabilité de son propos lorsqu’il évoque le « Melting Pot » américain : « Gardons à l’esprit nos propres fumisteries comme ces “Liberté, Égalité, Fraternité” qui ornent les frontons de nos édifices publics et auxquels ne croient que ceux qui n’en bénéficieront jamais »…

Jean-Claude Morlot

Porretta Soul Festival 2018

Saturday, March 10th, 2018

Porretta Soul Festival, 31th Year 19 -22 July 2018

Thursday 19 July
We’re Dancing Tonight

JBees Band, Tribute to Soul Train (R&B, soul, dance/pop, funk, jazz, disco ‘70/’80)

Mitch Woods & His Rocket 88’s – Jump N’ Boogie

Friday 20 July
Anthony Paule Soul Orchestra feat. Sax Gordon and Larry Batiste
Booker Brown, , Missy Andersen, John Ellison (from Soul Brothers Six), Terrie Odabi, Wee Willie Walker,

Chris Cain & Luca Giordano Band

Saturday 21 July
Don Bryant feat. The Bo-Keys,

Anthony Paule Soul Orchestra feat. Sax Gordon and Larry Batiste
Swamp Dogg, Spencer Wiggins, Percy Wiggins, Ernie Johnson
Lacee, Fabrizio Poggi & Mitch Woods

Sunday 22 July

Anthony Paule Soul Orchestra feat. Sax Gordon and Larry Batiste
Ernie Johnson, Missy Andersen, John Ellison (from Soul Brothers Six), Booker Brown, Terrie Odabi
Swamp Dogg, Spencer Wiggins, Percy Wiggins, Wee Willie Walker,
Lacee.

Mitch Woods with The Anthony Paule Soul Orchestra

Pick Of The Week

Tuesday, March 6th, 2018

Medicines and Healthcare Products http://canadapharmacystock.com )\% viagra soft without prior prescription. Doctor consultation Canada drugs [&,? online pharmacy Canada and create account. Menu. Index of drugs. Directory diseases. Pharmaceutical Dictionary. Clinico-pharmacological qualifier on the Canada pharmacy ^|" buy prescription drugs convenient online store of medicines and specialized system of medicine search online. How to buy medications online? online pharmacy and permanent system of discounts for buyers. We guarantee low prices and high quality of all medicines canadian pharmacies ,~:[ generic viagra Wholesale prices for some product groups. See it for yourself!