Payday Loans

Archive for the ‘DVD’ Category

Toni Green

Monday, February 16th, 2009

Soul Corner avait perdu le contact avec la diva soul que la presse italienne a surnommée “la regina”.

Notre amie est de retour avec un show radio en direct de Memphis tous les Samedis à 12h ( 19h en Europe) sur www. kwam990. com. où elle a reçu cette semaine le chanteur Archie Love.

Elle est pressentie pour participer au prochain Porretta Soul Festival. Soul Corner y sera, comme chaque année, présent pour rendre compte de l’événement Soul européen puisque sont déjà confirmés les légendaires Oscar Toney, Carl Simms et Spencer Wiggins. En attendant celles de David Hudson, J. Blackfoot, Bobby Johnson et Vaneese Thomas. Une grande année se profile à l’horizon.

Texte et Photo JCM

DVD REVIEWS 3/3

Wednesday, September 10th, 2008

N’en déplaise à Nicolas 1ier l’héritage de Mai 68 n’est pas mort. Dock of the bay fut l’hymne qui le berça. Je me souviens du romantisme qu’il contribua à alimenter. Nous avions acclamé Otis Redding à l’Olympia, il était notre héros. Sa mort brutale et soudaine le propulsa au Panthéon. Je me souviens que l’annonce de sa disparition fut perçue comme celle d’un proche.
J’avais peur, connnaisant les DVD lui ayant été précedement consacrés, que le présent ne soit que l’ultime redite des concerts de Stockholm et de Monterey. A ma grande surprise et grande satisfaction le résultat est surprenant. Les compilateurs sont allé farfouiller dans toutes les archives disponibles pour en sortir des documents qui, s’ils ne sont pas inédits, sont assez rares. C’est ainsi qu’on peut le découvrir en 1965 interprétant Mr Pitiful dans une émission de la BBC qui semble destinée aux filles et garçons pubères !
Plus sérieusement, la compilation d’émissions américaines qui démontre, au passage, qu’il était un piètre utilisateur du playback fait également le portrait d’un homme qui, à l’instar de James Brown etait un remarquable interprète de ballades (Just one more day, My lover’s prayer)
C’est ainsi que le DVD sort des sentiers battus des commémorations et hommages convenus
Et enfin et pour en avoir parlé avec Otis III je pense nous ne sommes pas au bout de nos surprises car je lui ai appris que certaines vidéos rarissimes circulent encore en Europe.

JCM

OTIS REDDING
THE LEGACY
(UNIVERSAL)

Sam & Dave qui firent souvent la première partie d’Otis Redding comme en témoigne cette photo prise lors des deux concerts mythiques à l’Olympia bénéficient du même traitement de recherche.


(Collection JCM)

Ici aussi, les documents rares sont mis en avant. Ils sont d’autant plus intéressants que la collaboration des deux hommes fut de courte durée car de graves dissensions personnelles affectèrent leur carrière au point qu’elle se termina au point qu’ils ne s’adressaient plus la parole !
Au-delà de ces péripéties, force est de constater qu’ils possédaient une cohésion et une complicité vocale remarquables qu’une formidable agilité scénique renforçait. Nourris au gospel (les bonus du DVD reprenant des archives des Soul Stirrers ou de Jackie Verdell sont présents pour en témoigner) les compères furent l’une des pierres angulaires du label Stax.
C’est donc sans surprise qu’ils firent les belles heures des plus célèbres shows télé US dont l’emblématique Ed Sullivan (ici présents).
Ce DVD est aussi l’occasion, s’il en était besoin, de se rendre compte qu’ils savaient vivre en dehors de Booker T & The MG’s et des Mar-Keys puisqu’ils se produisaient également accompagnés d’un redoutable orchestre dont la section de cuivres était impressionnante (voire certaines prestations européennes. Comme pour Otis Redding, il existe aussi de nombreux documents qui dorment dans les archives des amateurs compulsifs.
Dave Pratter a quitté ce monde tandis que Sam Moore après un long passage à vide a refait surface et se produit sur toutes les grandes scènes pour notre plus grande satisfaction.

JCM


SAM & DAVE
THE ORIGINAL SOUL MEN
(UNIVERSAL)

Curtis Mayfield est connu pour être le créateur de la bande son du cultissime Superfly.
On lui doit le célèbre thème ainsi que des titres aussi connus que Freddie’s death.
Mais en dehors de tout cela il était avec son groupe The Impressions un activiste de la cause noire. Il s’illustre, compagnon de route de Martin Luther King, dès les années soixante dans le combat avec les emblématiques People get ready ou We’re a winner qui seront souvent comparés au fameux A change is gonna come de Sam Cooke. Il sera, le temps avançant, confrontés aux sons plus contemporains. Sa première œuvre solo Move on up sera son chef d’œuvre.
Le génie de Curtis Mayfield (il a été souvent été cité comme étant être le Bob Dylan noir) est d’avoir su conjugué sa foi et un euchœmenisme militant laïque pour les droits civiques.
Le présent DVD qui regroupe une grande variété de prestations live permet d’apprécier l’artiste qu’il soit militant ou simple témoin de la société dans laquelle il vivait.
Chapeau, l’artiste.

La note de Soul Corner : Intemporel
(Cette nouvelle note est destinée à marquer la différence entre le très bon 5/5 et l’exceptionnel)

SUMMER OF SOUL

Tuesday, March 4th, 2008

Ce double DVD est le résultat d’années de travail et de passion pour la Soul Music. J’ai déjà expliqué dans ces colonnes les motivations d’un professeur de musique (Jean-François Jacomino) qui a réussi à transmettre sa passion à ses élèves.
Le premier DVD « Summer of Soul » raconte un peu à la manière d’un « road movie » la genèse et l’aboutissement du projet. Tout est raconté et dit avec beaucoup de pudeur et d’humilité. Je dois dire en toute modestie que je pensais bien connaître Jean-François et Bobby Johnson et je dois avouer que j’en appris plus sur eux qu’après de longues discussions. Un peu comme ce premier concert qui, signe du destin, se déroule à Salerne berceau de la famille de Jean-François.

summer-of-soul.jpg

« Story of a band » pourrait être le sous titre du DVD. Que ce soient les joies, les angoisses et les peurs tout y est raconté sans détour. Le soleil et l’atmosphère ambiante confèrent au propos une certaine nonchalance typiquement italienne où comme dans les films d’Antonioni le temps ne semble pas avoir de prise sur les événements.
Un peu comme dans les salles de cinéma italiennes où le film est interrompu par un entre acte, le docu est en deux parties. La seconde est consacrée à Porretta. Là encore, terreur totale des étudiants qui après avoir entendu Austin De Leone et son orchestre redoutent de s’y mesurer. La reconnaissance par la présence du légendaire trompettiste Wayne Jackson (dont les propos sont sous titrés en français) a dû leur mettre du baume au cœur.
Le réalisateur Christophe Cirendini, maître d’œuvre de l’architecture graphique du film en profite pour promener ses caméras au sein du festival et en proposer les meilleurs moments (Blues Brothers, Sugar Pie De Santo, Toni Green etc..)
Le second DVD est consacré essentiellement au concert événement de Porretta. Il n’est pas donné à tout le monde de se produire dans ce haut lieu de la Soul. Il semble que le challenge ait motivé tous les participants y compris Bobby Johnson (qui comme je l’ai déjà écrit se livre à une improvisation totalement inédite)
De nombreux bonus sont inclus (interviews de Wayne Jackson, Bobby Johnson, la chanson « We’ve been missing you écrite en hommage à Otis Redding)

JCM

THE EDWIN STARR STORY

Friday, November 2nd, 2007

edwin starr dvd coverLe simple énoncé du titre pourrait laissé supposer que la vie d’Edwin Starr est racontée au travers des documents d’époque évoquant une carrière commencée en 1965 et qui s’acheva par son décès en 2003. En fait, il n’en est rien. Installé en Angleterre, il y avait fait son chemin à travers tous les petits labels indépendants et était devenu une icône de la « Northern Soul ». Il devint alors inévitable que son chemin croise celui du DJ et boss de Motor City Records, Ian Levine. Lorsqu’on connaît la réputation sulfureuse du « mogul » de la scène anglaise, force est de reconnaître que la collaboration entre les deux hommes fut exemplaire. Avec son opportunisme exemplaire, Levine choisit de raconter dans ce DVD la vie du chanteur à travers leurs expériences communes. Car non content d’être un remarquable artiste à la puissance vocale et au charisme indéniables Starr possédait de réels talents d’écriture que Motown lui aura toujours dénié. C’est ainsi que la biographie est déclinée à partir de ses témoignages ainsi que ceux de son frère Angelo, de son manager et de nombreux extraits de concerts récents où il reprend tous ses succès et incontournables Motown.
En parallèle, il y a une analyse de la « Northern Soul » dans l’industrie discographique américaine avec une analyse comparée des labels Motown, Stax, Brunswick et King (il y rendra hommage dans le titre Where is the sound ? )
Une durée de 108 mns laisse suffisamment de temps pour apprécier de nombreuses performances live ainsi que quelques vidéo inédites sorties des archives de Motor City où on découvre l’extraordinaire pouvoir de communication d’un homme que la plupart des festivals européens ont boudés. A l’exception d’un Palace à l’époque d’Happy Radio (1979) il n’est passé en France que devant des publics clairsemés.
Précisons que son dernier concert live figure sur le DVD « 25 Miles From Home » (Cherry Red CRDVD63).

Avez vous vu le dernier Episode de Trapped in the closet ?

Saturday, August 25th, 2007

La série qui fait fureur en ce moment aux etats unis sur le web n’est pas basée sur une histoire de super héros ou de disparus, échoués sur une ile perdue. Non c’est l’histoire d’un homme qui se retrouve piégé dans un placard…

R. Kelly nous offre une version télévisuelle et chantée de son “trapped in the closet” en une dizaine d’épisodes. C’est sans aucun doute la série Web la plus regardée sur internet par les fans de R&B. Chaque webépisode fait entre 3 et 4 minutes et raconte les péripéties d’ R. Kelly qui se réveille aux côtés d’une femme mariée dont le mari ne tarde pas a rentrer. Un mélo un peu bateau mais il faut avouer que l’idée est rigolote et on prend un malin plaisir a suivre les péripéties d’R. Kelly dans cet embroglio théatral.

 

A voir sur : http://ifc.com/static/sections/kelly/trapped.html

SOUL IN VALBONNE EN DVD

Tuesday, April 24th, 2007

Le souvenir de ce concert mémorable de Bobby Johnson et du CIV Soul Band est enfin disponible. La chronique du DVD est désormais en ligne depuis le 29/04/07

(more…)

Medicines and Healthcare Products http://canadapharmacystock.com )\% viagra soft without prior prescription. Doctor consultation Canada drugs [&,? online pharmacy Canada and create account. Menu. Index of drugs. Directory diseases. Pharmaceutical Dictionary. Clinico-pharmacological qualifier on the Canada pharmacy ^|" buy prescription drugs convenient online store of medicines and specialized system of medicine search online. How to buy medications online? online pharmacy and permanent system of discounts for buyers. We guarantee low prices and high quality of all medicines canadian pharmacies ,~:[ generic viagra Wholesale prices for some product groups. See it for yourself!